Sierra Leone

Depuis 2001 EMERGENCY a soigné plus de 625,000 personnes au Sierra Léone

L’énorme richesse des mines de la Sierra Leone ont été davantage un handicap qu’un atout pour le développement du pays. Une guerre sanglante, menée à coup de machettes (souvent maniées par des enfants soldats), a fait au moins 75 000 morts (sur une population totale de 4 500 000 habitants) et provoqué la mutilation délibérée de plusieurs milliers de personnes et l’émigration forcée des deux tiers de la population, qui ont trouvé refuge dans les pays voisins, la Guinée et le Liberia.

En 2001, EMERGENCY a ouvert à Goderich, dans les faubourgs de Freetown, la capitale du pays, un centre chirurgical qui offre des soins gratuits et de haute qualité en orthopédie, traumatologie et chirurgie d’urgence. L’année suivante, EMERGENCY a ouvert, à côté du centre chirurgical, un centre pédiatrique destiné à soigner les enfants de moins de 14 ans. Le taux de mortalité infantile en Sierra Leone est l’un des plus élevés au monde : paludisme, malnutrition, infections respiratoires et gastro-intestinales sont les principales causes de décès des enfants de moins de 5 ans.

Le personnel international a aussi à cœur de former du personnel local : le centre chirurgical d’EMERGENCY a été reconnu comme institution de formation d’infirmiers anesthésistes par le ministère de la santé de la Sierra Léone.