skip to Main Content

Notre action

Que fait EMERGENCY ?

EMERGENCY fournit gratuitement des soins de santé de qualité aux personnes victimes de la guerre, de la pauvreté et de mines. Nous construisons en outre des hôpitaux et formons du personnel médical sur le terrain. Fondée en 1994, EMERGENCY a soigné plus de 11 millions d’individus dans 18 pays différents et mène actuellement des actions en Afghanistan, en Iraq, en Italie, en République centrafricaine, en Sierra Leone et au Soudan.

EMERGENCY s’engage à participer à l’effort mondial pour garantir l’accès de tous à des soins de santé gratuits et de qualité. Notre organisation est fondée sur le principe selon lequel la médecine est un droit humain et travaille aux niveaux local, national, et international pour faire de ce principe une réalité.

EMERGENCY est à la fois à l’initiative et à l’écoute des débats mondiaux sur des sujets comme la paix, le développement, l’humanitarisme, et la prestation de soins de santé. Notre organisation adhère aux Objectifs de développement durable (ODD) déterminés par les Nations unies en 2015, et travaille tous les jours à la réalisation de ces objectifs.

Nous fournissons gratuitement des soins médicaux et chiurgicaux de qualité.

Nous fournissons des soins de santé à celles et ceux qui n’y auraient autrement pas ou peu eu accès, celles et ceux qui sont le plus dans le besoin. Nous considérons que tout le monde a le droit d’être sauvé : c’est la raison pour laquelle les soins médicaux que nous proposons sont toujours gratuits et de la plus grande qualité. Pas de discrimination : nous garantissons des soins à quiconque en a besoin quelle que soit sa religion, son origine ethnique, sociale, son sexe, ou ses opinions politiques. Notre approche va au-delà de la simple prestation de soins de santé primaires:

Domaine d'intervention

  • Chirurgie cardiaque pédiatrique et adulte
  • Chirurgie des victimes de guerre et mines
  • Chirurgie traumatologique et d’urgence
  • Chirurgie générale
  • Chirurgie orthopédique
  • Premiers soins
  • Cardiologie
  • Soins de santé primaires
  • Médecine interne
  • Néonatologie
  • Ophtalmologie
  • Obstétrique et gynécologie
  • Pédiatrie
  • Art dentaire
  • Réadaptation
  • Physiothérapie
  • Production de prothèses et d’orthèses
  • Formation professionnelle et création de coopératives de petites entreprises pour les personnes handicapées ou originaires de groupes sociaux désavantagés

Nous construisons des établissements de soins

Nous construisons et rénovons des établissements de soins dans des pays affectés par des conflits et dont le système de santé a généralement été affaibli par la guerre et le manque d’investissement. Nous voulons apporter une contribution durable aux moyens de subsistance des communautés en les aidant à reconstruire une infrastructure de soins de santé locale. Ainsi, nous passons le contrôle intégral de nos établissements aux autorités sanitaires locales une fois que ces dernières ont acquis une indépendance opérationnelle.

Nos établissements

  • Hôpitaux spécialement conçus pour les victimes de guerre et les urgences chirurgicales ;
  • Centres de réadaptation et de réinsertion sociale ;
  • Postes de secours destinés aux soins d’urgence et à l’affectation de patients à nos centres chirurgicaux ;
  • Centres de santé destinés aux soins de santé primaires ;
  • Cliniques pédiatriques ;
  • Centres de maternité ;
  • Cliniques de jour et mobiles destinées aux migrants et aux personnes dans le besoin ;
  • Centres d’excellence médicale.

Nous formons du personnel médical et soutenons les comunautés locales

Dans nos hôpitaux, nous accordons une grande importance à la formation de personnel médical, infirmier et sage-femme. Selon nous, la prestation de soins de santé à long terme implique la formation de personnel médical et non-médical, qui est en mesure de continuer à fournir gratuitement des soins de santé de qualité après notre départ. En effet, notre objectif est de laisser les rênes de nos hôpitaux au personnel et aux autorités du pays une fois que le personnel et les autorités sont devenus autonomes. Ainsi, EMERGENCY emploie dans chaque hôpital et clinique des personnes de la région, et plus particulièrement des personnes handicapées ou issues de groupes sociaux défavorisés. Nous organisons en outre des programmes de formation professionnelle destinés à des personnes qui ont été blessées ou que la guerre a laissé sans soutien social ou financier.

EMERGENCY influence de multiples façons les communautés avec lesquelles elle travaille. En construisant des hôpitaux et en formant du personnel médical, nous créons des infrastructures de soins de santé durables, qui continueront de fonctionner une fois que nous aurons passé les rênes de nos projets au personnel issu du pays et aux autorités locales. Cette approche participe à renforcer le système de soins de santé national et à rendre autonome les personnes de la région.

Nous allons à la rencontre de communautés vulnérables qui n’auraient autrement pas eu accès à des soins de santé. Parmi nos patients, on compte des personnes blessées lors de conflits, des personnes qui ont fui des conflits et des personnes qui n’ont pas les moyens de payer des soins de santé privés, or le privé s’avère souvent la seule solution disponible dans les pays à faible revenus, affectés par ou sortant d’un conflit.

Nous encourageons une culture de la paix

Jour après jour, EMERGENCY affronte la destruction et la douleur causées par la guerre. C’est pourquoi EMERGENCY a toujours mis un point d’honneur à encourager une culture de la paix partout dans le monde, pas seulement dans les pays où nous avons des projets médicaux et chirurgicaux.

En 1994, EMERGENCY a mené une campagne contre les mines antipersonnel qui a abouti à l’interdiction par le gouvernement italien de leur production en Italie. En 2002, EMERGENCY a lancé avec d’autres organisations une campagne contre l’invasion imminente de l’Iraq, après une campagne similaire en 2001 contre la guerre en Afghanistan. Enfin, nous encourageons la paix chaque jour au moyen de notre travail, en dénonçant la guerre et en faisant de nos établissements des zones d’interdiction des armes.

Nous refusons le recours à la violence, au terrorisme et à la guerre comme moyens de résolution des conflits entre les individus, les peuples et les nations. Nous voulons un monde fondé sur la justice sociale, la solidarité, le respect mutuel, le dialogue et la répartition équitable des ressources.

Plus de 11 millions de patients ont été soignés depuis 1994. Rien de tout cela n’est possible sans votre soutien.

Back To Top